Filmographie

 

Hélène Boschi a interprété la musique dans deux films très différents, mais qui ont en commun, précisément, le rôle essentiel qu’y joue la musique :

 

– La Maison aux images, court-métrage de Jean Grémillon (1955). Musique originale du réalisateur, interprétée au piano à quatre mains par Hélène Boschi et Nadine Desouches.

 

– Monsieur Satie, court-métrage d’Alain Jomy (1963). Musique d’Érik Satie, interprétée par Hélène Boschi (l’une des œuvres, pour piano à quatre mains, avec Ruth Friedenson).

 

 

D’autre part, l’interprète a été filmée à quatre reprises. Actuellement, le troisième de ces quatre films n’est malheureusement pas disponible : on a pu voir les deux premiers lors de l’hommage à Hélène Boschi qui eut lieu à Strasbourg, en décembre 1995.

 

1. Padre Antonio Soler, quelques sonates. Film de 15’ environ, en noir et blanc, tourné à Strasbourg, vraisem­blablement en 1965 (le nom du réalisateur n’est pas connu).

 

2. Franck, Fauré, Lekeu. Film d’Alain Jomy, tourné pour FR3 en 1980, à Louveciennes. César Franck : Prélude, choral et fugue ; Gabriel Fauré : Thème et variations et 1re sonate pour violon et piano ; Guillaume Lekeu : Sonate pour violon et piano (ces deux dernières œuvres avec Jean-Jacques Kantorow).

 

3. Schumann, Brahms. Film d’Alain Jomy, tourné pour FR3 en 1983, à Strasbourg. Robert Schumann : Chants de l’aube, op. 133 ; Phantasiestücke, op. 111 ; pour clarinette et piano : Phantasiestücke, op. 73 et Trois romances, op. 94. Johannes Brahms : les deux Sonates, op. 120, pour clarinette et piano (ces quatre dernières œuvres avec Armand Angster).

 

4. Mozart : « Andante cantabile », extrait de la Sonate en si bémol majeur, K 333. Cette brève séquence, filmée en 1988 pour FR3 Alsace (réalisateur : Alain Jomy), fait partie d’un film de 75 minutes intitulé Deux mille bougies pour Strasbourg.